Vous avez entendu parler de cette nouvelle mode : Les bars à sourire. Exit le blanchiment des dents chez le dentiste, qui est trop cher. Bienvenue dans la magie des bars à sourire, qui vous permettent de blanchir vos dents à moindre frais.

A moindre frais pour votre porte monnaie, oui. Mais pour quelles résultats ? Avec quels risques ?

Bar à sourire : comment se prépare un soin ?

Sachant que dans un bar à sourire, ce n’est pas un soin blanchissant, il n’y a pas d’examens préalable. Dans le jargon, on appel ça un service esthétique éclaircissant. D’ailleurs, certaines personnes se font blanchir les dents chez le dentiste, puis font entretenir la blancheur de leur dent en passant par les bars à sourire. Une fois dans la bar à sourire, une personne va vous prendre en charge. Vous allez faire un diagnostic rapide de la blancheur des dents que vous souhaitez avoir.

Comment se déroule la séance ?

Vous allez vous brosser les dents puis appliquer une petite compresse qui contient un produit activateur de blanchiment. Dans une gouttière dentaire que vous allez insérer sur votre dentition, on met du gel. Ce gel est souvent à base de peroxyde d‘hydrogène ou du perborate de sodium. C’est une substance oxydante qui va blanchir les dents. Une fois cette gouttière dentaire rempli de gel est inséré sur votre dentition, vos dents vont être soumises à une lumière spéciale durant plusieurs minutes.C’est une lampe à lumière froide, pulsé, qui émet des longueurs d’ondes qui facilite la pénétration du gel dans la surface de la dent. A la différence de chez le dentiste, seule la surface est traité. C’est d’ailleurs pour cette raison que le blanchiment ne dure jamais plus que deux à trois mois. Mais pour un léger blanchiment, avec des séances pouvant aller de 30 euros à 100 euros selon les bars à sourires, c’est assez raisonnable.

Bar à sourire : Quels sont les risques ?

Sachez qu’il n’y a que chez le dentiste que l’on peut utiliser de fortes doses de peroxydes d’hydrogènes. Dans un bar à sourire, la limite fixé par la loi est de 0.1% de peroxyde. Vous comprenez de suite que l’effet blanchissant, pour les personnes qui respectent la loi, va être très faible.

Il y a deux problèmes qui se présentent :

  • Soit les bars à sourires utilise plus que les 0.1% autorisé par la loi : A ce moment là, vous pouvez avoir plus de résultats, mais vous risquez votre santé, avec des risques de complications, de brûlures, et des maladies irréversibles bien plus grave. Le bar à sourire est hors la loi.
  • Soit les bar à sourire vous parlent de perborate de sodium en vous disant que c’est légal et plus sûr : A ce moment là, sachez que c’est aussi une manipulation, car au contact de l’eau ( de la salive … ), le perborate se transforme en peroxyde d’hydrogène à une dose plus importante que les 0.1% autorisé. Pire que ça, on ne peut pas contrôler le taux et donc les risques associés.

Le perborate de sodium est considéré comme :

  • Cancérigène
  • Mutagène
  • Toxique pour la reproduction

Bar à sourire : Vous devez prendre des précautions

Vous devez demander la certification que les produits respectent les normes européennes. Si vous ne prenez pas de précautions, c’est votre santé qui en pati :

  • Hypersensibilité dentaire
  • Altération de l’émail
  •  Fragilisation de la dent
  • Irritation des muqueuses

Il existe des chirurgiens dentistes qui peuvent vous examiner avant toute démarche. Après, si vous souhaitez faire un éclaircissement dentaire dans un bar à sourire, vous serez au moins assuré que vos dents sont aptes à supporter ce service.

A voir également :